Quasar 4



Quasar, quatrième du nom, est le 5ème d'une petite série de voiliers construit par le chantier Skipper Yachts en Pologne en 2009, et jamais importé en France hormis celui-ci.

Il a été essentiellement et confidentiellement diffusé dans les pays scandinaves, Allemagne et Pays-bas.

Il s'agit d'un voilier monocoque en polyester, de 7,83m de long et 2,78m de large, dans l'esprit d'un Django 770 ou un First/Seascape 27.

Il disposait à l'origine d'une quille à bulbe rétractable verticalement, le tirant d'eau pouvant passer en quelques secondes de 1,80m à 0,40m.

Comme tout système de quille mobile, le dispositif a pris inévitablement du jeu au fil du temps. De plus, aucun mécanisme de retenue de la quille en position basse n'était prévu. Plusieurs inconvénients étaient inhérents à ce système de quille relevable : humidité dans le carré, voile de quille coupant la table du carré en deux, bruits en navigation, fiabilité douteuse en cas de mer formée, ...
Après mûre réflexion, j'ai décidé de supprimer le système de relevage de la quille, et j'ai stratifié sérieusement le voile à la coque. A part le tirant d'eau fixe, plus aucun désagrément et surtout une vraie sérénité en navigation.

Très toilé (30m² au prés) pour 1400Kg de déplacement, il démarre au moindre souffle d'air, et dépose la plupart des voiliers de croisières, même bien plus grands.

Avec son bout-dehors rétractable, et portant un spi de 50m², cette luge devient un avion aux allures débridées.

Bref, un jouet qui donne le sourire à chaque rafale, et procure un véritable plaisir de navigation.

Avec une hauteur sous barrot limitée (1,50m), il offre malgré tout une habitabilité nous permettant de dormir à 4 confortablement.

L'immense intérêt pour mon utilisation est son côté transportable. Bref, fini de payer une place au port à la Rochelle toute l'année pour un bateau utilisé peu souvent compte tenu de la distance avec le sud Gironde où j'habite.

Cela reste du convoi exceptionnel (gabarit supérieur à 2,55m de large), mais son faible poids me permet d'utiliser un chariot de mise à l'eau sur lequel j'ai adapté ses conformateurs, en chargeant le tout sur une remorque plateau.

Les places de port à Arcachon étant disponibles hors saison, je peux le laisser à flot ou le ramener chez moi quand je veux. Et à nous les nouveaux horizons pendant les vacances, en quelques heures de route : Corse, Bretagne, ...

Voici donc le compromis idéal : transportable, habitable à 4, rapide et marin (catégorie B de conception).

Acheté à son ancien et 2ème propriétaire, le bateau était dans un mauvais état général. Réparé sommairement suite à un naufrage dans un parc à huîtres durant les 18h d'Arcachon, il n'était pas du tout entretenu. Laissé à l'abandon, tout ce qui devait lâcher le fit dès les premières navigations.

Il aura fallu plusieurs jours pour reprendre tout l'accastillage, toutes les fuites (aucun accastillage vissé sur le roof n'avait été posé au mastic), tout le gréement courant, ...

Le moteur hors-bord bi-cylindres 4 temps de 9,8CV étant bien trop lourd pour ce bateau (50Kg), il a été rapidement remplacé par un moteur bien plus adapté de 6CV, et 25Kg.

L'enrouleur de génois est pour moi une hérésie sur un bateau de cette taille, d'autant plus avec une petite surface, la GV étant largement privilégiée par rapport au génois.

Profilés et tambour déposés, le génois est modifié avec la pose de mousquetons. Le lazy-bag en lambeau est également déposé. Toute la surface de toile est maintenant utilisable, les performances sont sensiblement améliorées.

Durant l'hiver 2021/2022, la coque a été ponçée, apprêtée, et repeinte dans une couleur rouge/orange source de nombreuses discussions...



Bien qu'en convoi exceptionnel, Quasar IV est transportable facilement.

Hors saison, il y a toujours de la place au port d'Arcachon pour profiter de l'été indien de ce mois d'octobre 2021.

Sous pilote sur-dimensionné (Simrad TP32), le bateau est sur des rails avec son immense pelle de safran.

La quille à bulbe rétractable permettait à l'origine de réduire le tirant d'eau de 1,80m à 0,40m, pour beacher au plus près du banc d'Arguin.

Quille définitivement fixée en position basse, nouvelle peinture, l'hiver 2021/2022 au chaud dans mon hangar a permis de travailler efficacement sur le bateau.

Voilier QUASAR (C) est une marque déposée, toute utilisation sans autorisation est interdite